Archives saison


Été 2018

Grillez vos cervelas, pas la forêt!

Partir en forêt, allumer un feu, griller des cervelas: l’été est là! La forêt offre un havre de fraîcheur pour échapper à la chaleur écrasante de la ville. A propos: a-t-on le droit de faire du feu en forêt? Voici quelques règles (simples et de bons sens) pour que la grillade ne tourne pas à la catastrophe.

La forêt offre un refuge idyllique lors des grandes chaleurs estivales. Les arbres font des miracles: ils dispensent une ombre bienfaisante et évaporent des quantités d’eau, ce qui a pour effet de dissiper la chaleur; la température en forêt est ainsi toujours inférieure de deux-trois degrés, au moins, à celle qui règne en terrain ouvert. En plus, la couleur verte est apaisante. Et l’air de la forêt est plus respirable, plus pur aussi qu’en ville, car nombre d’arbres ont un pouvoir filtrant, sans oublier l’influence positive des substances aromatiques diffusée par les végétaux.

Alors, quoi de mieux qu’une excursion en forêt, avec un cervelas, un chiffon de papier et quelques allumettes dans le sac à dos? Prenez garde tout de même: si la forêt est bien pourvue pour surmonter les grandes chaleurs, une inattention de votre part peut vite transformer la balade en désastre!

Le texte complet. Download cartoon et le texte au format word.


Automne 2018

Couper des arbres est utile à la nature. Et à nous toutes et tous.

La saison de bûcheronnage commence. Les coupes de bois et les travaux sylvicoles sont utiles à la vitalité et à la stabilité de nos forêts. Attention toutefois: lorsqu’on abat des arbres, le danger guette!

La quantité de bois récoltée l’hiver prochain sera moins élevée que d’autres années. Suite aux tempêtes de janvier et aux attaques de bostryches durant la sécheresse estivale, d’importants volumes de bois attendent déjà d’être transformés. Des coupes sont néanmoins prévues ça et là pour rajeunir et entretenir des forêts de protection, éliminer des arbres malades ou alimenter des chauffages.

En Suisse, on ne prélève jamais plus de bois en forêt qu’il n’en pousse. La loi l’exige ainsi. En outre, toute coupe est soumise à autorisation. Il est indispensable d’exploiter la forêt selon les règles de durabilité, afin qu’elle puisse continuer à assurer l’ensemble de ses fonctions. Les 6000 spécialistes suisses du secteur forestier bénéficient d’une formation poussée. Ils accomplissent une mission formidable, au service de la communauté, mais qui n’est pas sans dangers.

L’accès à nos forêts reste en principe ouvert durant la saison des coupes. Toutefois, les communes et les propriétaires mettent en garde les personnes qui fréquentent leurs forêts: elles doivent rester à distance des chantiers de coupes et de la zone dangereuse qui les entourent, afin de ne pas risquer leur vie et de permettre au personnel forestier de rester concentré sur son ouvrage.

Le texte complet

Download cartoon et le texte au format word complet et format word court