Danger croissant d'incendies de forêt

Le temps très sec de ces dernières semaines favorise le risque de départ de feu en forêt et dans la nature.

Le terrain s'assèche: attention au feu! Photo ForêtSuisse

Les médias ont annoncé des feux de forêt et de végétation en plusieurs endroits de Suisse ces derniers jours de mi-avril 2021. Dans le Val Calanca (GR), des hélicoptères ont dû intervenir, tandis que les pompiers ont eu mille peines à venir à bout d'un feu d'un demi hectare dans des terrains escarpés entre Gänsbrunnen (SO) et Crémines (BE), sur le versant nord du Weissenstein, entre autres exemples.
Sous l'effet du vent et de l'absence de précipitations, le terrain continue de se dessécher, note le service cantonal de prévention des catastrophes naturelles soleurois, qui recommande d'éviter les feux en plein air dans les endroits exposés.
Comme la plupart des autres cantons, Soleure maintient le niveau d'alerte au degré 2, mais n'exclut pas de le renforcer si l'absence de précipitations demeure.
Au Tessin et au sud des Grisons, les feux sont totalement interdits. Une partie du Valais, du nord des Grisons et de la région du lac de Bienne sont classée en degré 3 de risques incendie.
Carte des dangers d'incendie de l'Office fédéral de l'environnement