Des chênes pour Notre-Dame

Les propriétaires de forêts se manifestent pour contribuer à la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris.

L'incendie de la cathédrale de Paris a aussi ému les propriétaires de forêts. Photo extraite du site FBF.

Aux lendemains de l'incendie de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, la fondation Fransylva, émanation de la fédération des sylviculteurs privés de France, a appelé les sylviculteurs (message sur le site de Fransylva) à offrir un chêne pour la reconstruction de la charpente de Notre-Dame de Paris.

Le président de l'interprofession France-Bois-Forêt (FBF), Michel Druilhe, a publié un message sur le site FBF appelant à la reconstruction de la cathédrale.

La catastrophe n'a pas laissé les propriétaires forestiers des autres pays européens indifférents. La Confédération européenne des propriétaires de forêts (Confederation of European Forest Owners, CEPF) propose dans un communiqué que chacun de ses membres offre un chêne de son pays pour la charpente de l'édifice. Markus Brunner, directeur de ForêtSuisse (membre de la CEPF),  juge qu'il s'agit là d'une «belle et sympathique idée».