Eté 2018: canicule et sécheresse ont eu de graves conséquences

La Confédération a analysé l’été 2018 et présente aujourd’hui un rapport complet à son sujet. La canicule et la sécheresse qui ont alors sévi ont eu des conséquences parfois graves, entre autres sur la santé des personnes, les forêts, les eaux et l’agriculture.

Le rapport existe en français et en allemand.

La Suisse et sa population sont de plus en plus confrontées à des étés particulièrement chauds. Après les étés caniculaires de 2003 et de 2015, le pays a essuyé une nouvelle fois une saison estivale torride en 2018. Et eu égard à ses vagues de chaleur, l'été 2019 s'inscrit lui aussi dans cette tendance. En publiant le rapport « La canicule et la sécheresse de l'été 2018 - Impacts sur l'homme et l'environnement », la Confédération présente aujourd'hui une analyse détaillée pour l'année 2018. Elle y aborde les conséquences de la canicule et de la sécheresse persistante du semestre d'été 2018, qui ont frappé en particulier la Suisse orientale. Le rapport montre que ces deux phénomènes ont eu des conséquences par endroits sévères, entre autres sur la santé de la population, les forêts, les eaux et les glaciers de même que sur l'agriculture.

Le rapport expose les défis que la Suisse doit relever pour faire face aux changements climatiques et aux épisodes de canicule et de sécheresse de plus en plus fréquents en été.