La chasse au loup n'est pas la solution

«En tirant sur le loup, c’est aussi la forêt qui est touchée: l'objectif d'une loi moderne sur la chasse n'est pas atteint», juge la Société forestière suisse (SFS).

Un loup. Photo ForêtSuisse

Comme le lynx, le loup a (...) un effet indirect positif sur le rajeunissement de la forêt, notamment par la prédation et la régulation du cerf. La Société forestière suisse (SFS) l'a déjà souligné dans sa prise de position «Bienvenue au lynx et au loup».

La SFS a répété sa prise de position sur le sujet, après le débat du 11 juin 2019 au Conseil des Etats sur la révision partielle de la loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (LChP).

La SFS considère que «cette possibilité de réguler le loup n’est pas une solution viable dans la perspective d’augmenter la résistance de nos forêts face aux défis du changement climatique à long terme».