La forêt, réservoir et filtre à eau

La forêt ne nous protège pas seulement des inondations, elle est aussi notre plus important réservoir d'eau potable. Seule une petite partie de l'eau de pluie s'écoule directement dans les ruisseaux et les rivières sous forme de ruissellement de surface.

Une partie de l'eau de pluie est absorbée par les arbres et leur couronne, puis par leurs racines. Le reste passe dans le sol, où il est stocké et/ou filtré. Photo Sam Willis, Pexels

La forêt nous protège des inondations et des coulées mais elle est aussi notre principal réservoir d'eau potable. La couronne des arbres intercepte déjà une partie de l'eau de pluie. La plus grande partie est stockée par le sol, captée par les mousses et la couche d'humus. L'eau dite de rétention ou de capillarité reste dans les lacunes du sol. Ce dernier une fois saturé, l'eau excédentaire s'infiltre plus profondément, percole à travers les horizons du sol et du sous-sol qui la filtrent, et s'écoule en direction des nappes ou des cours d'eau

Les zones de protection des eaux souterraines se trouvent à raison de 42% en forêt.
Découvrez d'autres chiffres surprenants dans La forêt en chiffres.