La SFS dit non à la révision de la loi sur la chasse

La Société forestière suisse dit non à la modification de la loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages.

La Société forestière suisse rejette la possibilité donnée aux cantons de réguler les grands prédateurs. Photo: Steve Felberg sur pixabay

La votation populaire sur la révision partielle de la Loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (LChP) aura lieu le 27 septembre 2020. La Société forestière suisse (SFS) dit non à cette modification de la loi fédérale et fait valoir ses arguments forestiers. «Ces arguments clés sont également défendus par d’autres acteurs du secteur forestier, notamment par Pro Silva Suisse, le projet Forêts de montagne, la Société spécialisée Forêt de la Société des ingénieurs et architectes (SIA), Pro Quercus et Pro Silva Helvetica», écrit la Société forestière suisse dans son communiqué de presse.