Lancement de l’Année internationale de la santé des végétaux

La Confédération, les agriculteurs, les propriétaires forestiers, les horticulteurs ainsi que les jardiniers amateurs ont procédé au lancement de l’Année internationale de la santé des végétaux, le 30 janvier 2020.

La forêt héberge aussi son lot d'organismes "importés", comme cette coccinelle asiatique. Photo ForêtSuisse

Les organisations partenaires ont souligné l’importance de végétaux en bonne santé pour l’alimentation, pour la protection contre les dangers naturels, pour des espaces verts attrayants et pour la préservation de la biodiversité. Du fait de l’intensification du trafic international des marchandises et des touristes, la santé des végétaux est toujours plus fortement menacée par des agents pathogènes et des organismes nuisibles, ce qui rend la prévention d’autant plus importante.

Sur le site du centre de formation agricole Inforama de Zollikofen (BE), les représentants des organisations parties prenantes ont expliqué que des plantes cultivées et sauvages en bonne santé sont de prime importance pour la nature et pour l'économie. L'événement a marqué le début de l'Année internationale de la santé des végétaux