L'énergie du bois, une réussite durable

Après le rejet de la révision de la loi sur le CO2 par le peuple, Andreas Keel, directeur d'Energie-bois Suisse, reformule son credo en faveur du bois-énergie.

Andreas Keel, directeur d'Energie-bois Suisse. Photo Energie-bois Suisse

En dépit de l'échec de la votation pour laquelle il s'est battu, Andreas Keel garde espoir et reste optimiste. Il constate notamment: «Les gens sont disposés à utiliser les énergies renouvelables si elles fonctionnent aussi bien que le bois.»
Il rappelle le potentiel de production des forêts suisses à la lumière des plus récentes statistiques en la matière: «En gros, nous pourrions donc accroître notre exploitation de bois de plus de 40% sans que cela ne pose problème et abandonner environ 500 000 tonnes de mazout préjudiciable au climat pour les laisser aux magnats du pétrole et aux oligarques.»
Interview intégrale d'Andreas Keel sur le site d'Energie-bois Suisse