Les infestations par le typographe restent à un niveau élevé

Les exploitations forcées de bois d'épicéa infesté par le typographe se maintiennent à un niveau supérieur à un million de mètres cubes. Protection de la forêt suisse ne prévoit qu'une légère embellie pour 2021, sous conditions.

Foyer d'infestation en Ajoie (JU) avec des épicéas infestés par le typographe en 2019 et 2020. Photo Valentin Queloz, WSL

En Suisse, le nombre d'exploitations forcée estivales en 2020 a certes diminué de 15% par rapport à l'année précédente, pour atteindre environ 795 000 m3. Cependant, selon les estimations pour l'hiver 2020/2021, le volume de bois infesté pourrait augmenter de 3% supplémentaires pour atteindre plus de 1,5 million de m3 - la seconde valeur la plus élevée depuis l'année record de 2003.
Le volume élevé de bois infesté laissé sur pied l'année 2020 et l'importante réserve de matériel de reproduction résultant des dégâts causés par les tempêtes et les bris de neige pendant l'hiver fortement enneigé de 2020/21 offrent également des conditions optimales pour une nouvelle année d'infestations intenses par le typographe.