Lignum prend position sur le commerce de bois

Lignum salue la création d’un règlement sur le commerce du bois calqué sur celui de l’Union européenne. Mais l’organisation faîtière de l’économie suisse de la forêt et du bois craint qu'une entrée en vigueur unilatérale n'entraîne un nouveau désavantage pour la Suisse.

Une nouvelle ordonnance fédéral doit préciser les conditions cadre pour le commerce de bois. Photo ForêtSuisse

«Lignum salue la création d’un règlement sur le commerce du bois calqué sur celui de l’Union européenne», écrit l'organisation dans un communiqué relatif à sa prise de position sur le sujet. «(...) si ce règlement est mis en œuvre de manière cohérente, il permettra de supprimer un obstacle aux exportations. La filière bois craint toutefois qu'une entrée en vigueur unilatérale sans solution contractuelle avec l'UE n'entraîne un nouveau désavantage en raison d’une augmentation des charges administratives lors des importations».