L'ingénierie du bois perd une figure marquante

Le professeur Julius Natterer est décédé le 25 octobre, à 83 ans. Il fut le premier titulaire de la chaire de construction bois de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

En 2012, Julius Natterer (à g.) fut le premier récipiendaire de la distinction "Monsieur Bois de l'année" de Lignum Vaud. Il est ici en compagnie de Reto Emery, du comité de l'association. Photo Lignum Vaud.

Julius Natterer a dirigé de 1978 à 2005 le laboratoire de la construction bois IBOIS de l'EPFL. Il occupa, durant la même période, la chaire de construction bois nouvellement créée.
Julius Natterer est une des personnalités les plus marquantes de la construction bois de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Avec son équipe et à la tête de son propre bureau d'ingénierie, il conçut de nombreux nouveaux systèmes constructifs en bois massif ainsi qu'en planches clouées. Ses «dalles en bois» faites de lames clouées permettent de valoriser des assortiments de bois et de sciages de qualités inférieures sans préjudice pour la résistances de ces structures. Il est aussi connu pour ses toits géodésiques réalisés en bois, notamment celui du Polydôme de l'EPFL ou celui de l'Exposition universelle de Hannovre (D) en 2000. Les Lausannois lui doivent  la structure de la tour de Sauvabelin.
Avec son inimitable accent, sa stature de tribun, Julius Natterer était un excellent orateur et un fervent défenseur des artisans, des forestiers et de la collaboration entre ingénieurs et architectes.

Réalisations de Julius Natterer sur le site de BCN