Plus de dégâts que prévu en Allemagne

Sécheresses, tempêtes et ravageurs ont laissé une empreinte plus profonde qu'on ne le soupçonnait jusqu'ici dans la forêt allemande. Il a fallu reboiser quelque 285000 hectares, révèlent les nouveaux chiffres du ministère fédéral de l'agriculture.

Piles de grumes de résineux en bord de route. Photo Rahel Plüss, ForêtSuisse

Les forêts suisses et leurs propriétaires ne sont pas les seuls à souffrir. En Allemagne, l'ampleur des dégâts subis par la forêt dépasse aussi les prognostics. Jusqu'ici, le gouvernement fédéral estimait que 245000 hectares de forêt avaient été anéantis. En fait, c'est 285000 hectares qu'il va falloir reboiser. Les quantités estimées de bois endommagés prennent aussi l'ascenseur. Depuis 2018, on a retiré 178 millions de mètres cubes des forêts allemandes, bien plus que les 160 millions de mètres cubes estimés au départ. Ces chiffres publiés par le portail d'informations en ligne suisse nau.ch se fondent sur un rapport de l'Agence de presse allemande dpa. Ils découlent des données cumulées des Länder de 2018 à juin 2020

Cette année, l'Etat fédéral et les Länder ont déjà décidé d'allouer des aides au reboisement et à l'adaptation au changement climatique à hauteur de 31 millions d'euros déjà versés aux propriétaires forestiers, sur les 138 millions d'euros à disposition, selon les dires d'une porte-parole du ministère fédéral de l'agriculture publiés dans la presse écrite. Mais ces sommes vont encore notablement augmenter au deuxième semestre, en raison d'une adaptation des seuils de ces aides et d'une augmentation des montants maximaux. 

Lors d'un «Sommet de la forêt», l'an dernier, l'Etat fédéral et les Länder ont approuvé l'octroi de 470 millions d'euros d'aide aux propriétaires de forêts privées et communales. En outre, 700 millions d'euros supplémentaires sont prévus pour soutenir l'économie forestière dans le paquet conjoncturel ficelé par le gouvernement fédéral contre les conséquences de la crise du coronavirus. Cet argent doit servir à encourager l'exploitation forestière dans le respect des règles de durabilité, mais aussi à soutenir l'utilisation du bois.

L'article entier (en allemand) est à retrouver ici: Schäden in Deutschlands Wäldern sur nau.ch