Un nouvel axe d’études allie numérisation et sylviculture

Trouver des arbres avec un GPS, gérer les dangers naturels grâce au big data ou détecter des attaques de scolytes sur des images de drones: avec l’axe d’étude «Forest Engineerin », la HAFL enseigne de nouvelles technologies pour gérer la forêt aux étudiant-e-s en master.

Etudiants et étudiantes en sciences forestières sur le terrain. Photo HAFL

La Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) de Zollikofen (BE) enrichit son offre à partir du semestre de printemps 2021. Le master en sciences forestières s’étoffe avec un axe d’étude «Forest Engineering» qui traite de l’application des nouvelles technologies numériques en forêt ainsi que dans le développement et la planification des espaces ruraux.
Il tient compte des dernières tendances: en effet, les expert-e-s alliant une compréhension des nouvelles technologies et une bonne connaissance de sylviculture sont très demandés sur le marché du travail. Il peuvent relever les défis actuels en gestion des forêts et des dangers naturels et proposer des solutions tournées d’avenir.

Plus d'informations sur le nouvel axe d’études