Valais: Soigner 25% de plus de forêts de protection

La Confédération propose de traiter 25% de plus de forêts protectrices. Le budget cantonal n'étant pas encore adapté, les délégués de Forêt Valais ont accepté à l’unanimité l’idée d’un moratoire de deux ans maintenant les conditions du forfait actuel.

En Valais, 87% des forêts sont des forêts de protection. L'enjeu est donc de taille pour les propriétaires. Photo ForêtSuisse

L’Assemblée générale extraordinaire de l’association Forêt Valais a connu une affluence record, le 10 octobre 2019, avec 87% des délégués présents. Les enjeux étaient importants: la Confédération propose de traiter 25% de plus de forêts protectrices. Seul ombre au tableau: il manque encore au budget la contrepartie cantonale de 1,7 million de francs par an, soit 0,04% du budget cantonal pour traiter selon le même mode de financement ces 400 hectares de forêts protectrices supplémentaires. Les délégués ont accepté à l’unanimité l’idée d’un moratoire de deux ans maintenant les conditions du forfait actuel.
Le système de financement actuel se fait par un forfait unique à la surface. Or, les situations dans le canton sont très variables. Pour cette raison, les propriétaires de forêt souhaitent la mise en place d’un groupe de travail avec tous les partenaires afin de définir en commun les conditions nécessaires à la mise en place d’un forfait différencié équitable.