Faits et chiffres

Laissez-vous surprendre par ces chiffres sur la forêt suisse: ils dépassent l'imagination!

Données générales

  • Les forêts recouvrent près d'un tiers de la surface de la Suisse.
  • Elles sont entourées de 117'000 kilomètres de lisières (trois fois le tour de la Terre, tous chiffres arrondis).
  • Il y a 1800 m2 de forêt par habitant, soit un total de 1,26 million d'hectares. 
  • L'aire boisée augmente chaque année d'une surface équivalente au lac de Thoune. 
  • Les forêts suisses contiennent 427 millions de m3 de bois, soit une pile de surface carrée de 10 km de côtés et de 4,27 km de haut!
  • Il pousse 10 millions de m3 de bois par an dans les forêts de Suisse.
  • On pourrait prélever annuellement entre 7 et 8 millions de m3 de bois sans surexploiter les forêts. 
  • La consommation totale (importations comprises) de bois dans le pays s'élève à 10,5 millions de m3.

Les arbres

  • Il y a 535 millions d'arbres dans la forêt suisse.
  • Donc 64 arbres forestiers pour chaque habitant.
  • L'épicéa («sapin rouge»), le sapin «blanc» et le hêtre sont les arbres les plus courants dans nos forêts.
  • Ils composent plus de 77% de la réserve de bois.
  • Cette dernière est constituée de ⅔ de résineux et de ⅓ de feuillus.
  • Mais les forêts abritent en réalité plus de 130 essences d'arbres et de buissons indigènes. 
  • L'âge moyen des arbres suisses est de 100 ans.
  • Un hêtre centenaire possède 500000 feuilles.
  • Les plus vieux arbres de Suisse ont 1500 ans environ. Ce sont des ifs. 
  • Le plus grand arbres de Suisse mesure 61 mètres. C'est un douglas.
  • Le peuplier tremble produit jusqu'à 500 millions de grains de pollen chaque printemps.

Travail et travailleurs forestiers

  • Plus de 700 exploitations gèrent la forêt suisse.
  • Quelque 850 entreprises à temps partiel interviennent en outre sur mandat des propriétaires.
  • Des milliers de privés (agriculteurs, par exemple) gèrent eux-mêmes leur forêt.
  • L'économie forestière génère 6200 emplois, la transformation du bois brut 7500 autres.
  • L'ensemble de la filière forêt-bois offre plus de 100000 places de travail.
  • Le travail en forêt est dangereux: il y a presque 1500 accidents de travail par an.
  • On récolte chaque année environ 4,5 millions de m3 de bois en forêt, d'une valeur de 380 millions de francs.
  • Deux tiers de ce volume est constitué de bois de résineux, un tiers de bois de feuillus.
  • Environ le moitié du bois est vendu sous forme de grumes, un tiers est constitué de bois-énergie.
  • La filière forêt-bois suisse génère une valeur ajoutée annuelle brute de  4,5 milliards de francs. 
  • Un réseau de près de 30500 km de routes et de chemins forestiers permet d'accéder aux forêts pour les entretenir et les exploiter.

Les prestations de la forêt

  • Un bon 40% de la forêt suisse joue un rôle protecteur (par exemple contre les éboulements, les avalanches).
  • Cette surface couvre 6000 km2.
  • La forêt protège environ 130000 édifices et plusieurs milliers de kilomètres de voies de circulation.
  • La valeur de la fonction protectrice de la forêt est évaluée à 4 milliards de francs par an.
  • Environ 40% de l'eau potable proviennent de la forêt.
  • Près de la moitié des zones de protection de captage se trouvent en forêt.  
  • L'effet filtrant de la forêt équivaut à une économie de coûts de traitements de l'ordre de 80 millions de francs par an.
  • La valeur des prestations socio-récréatives de la forêt est estimée entre 2 et 4 milliards de francs par an.
  • 6% de la forêt suisse est classé en réserve. 
  • Plus de 25000 espèces d'êtres vivants dépendent de la forêt.
  • C'est plus de 40% des espèces recensées en Suisse.
  • Les chênes ont une valeur biologique particulière; ils hébergent ou nourrissent plus de 500 espèces d'insectes indigènes.
  • En Europe, on a déjà déterminé plus de 1000 espèces de coléoptères sur les chênes.
  • La forêt suisse fournit chaque année 250 tonnes de champignons, d'une valeur de 11,5 millions de francs.
  • S'y ajoutent 2000 tonnes de miel, d'une valeur de 52 millions de francs.
  • Et 2000 tonnes de gibier, d'une valeur de 20 millions de francs.
  • En plus, on récolte chaque arrière-automne 150000 arbres de Noël en forêt, d'une valeur de 5 millions de francs.
  • Nos forêts stockent presque 150 millions de tonnes de carbone, soit environ 550 millions de tonnes de CO2.
  • En utilisant du bois en lieu et place de mazout, on évite l'émission de plus de 3 kg de CO2 par litre de produit pétrolier remplacé.