Home SavoirLa propriété forestière

La propriété forestière

La forêt suisse représente 1'270'596 ha et appartient à environ 250'000 propriétaires. Parmi eux, quelques 244'000 sont des propriétaires forestiers privés et près de 3'500 des propriétaires forestiers publics. Les propriétaires de forêt publics - plus précisément "de droit public" - comprennent les communes, les cantons et la Confédération ainsi que les bourgeoisies et d'autres formes de forêts publiques (corporations).

Vous êtes représentant(e) d'une commune politique ? Vous êtes membre du conseil citoyen de votre commune ou du comité d'une corporation forestière ?

Alors consultez notre coffret pour les autorités.

Les forêts publiques et leurs propriétaires

Des acteurs importants

Les 3500 propriétaires forestiers publics ne représentent qu'un peu plus de 1% de tous les propriétaires forestiers suisses. Cependant, ils possèdent 71% de la surface forestière suisse. La surface moyenne des propriétaires forestiers publics est reativement importante avec environ 260 ha.

La propriété forestière publique est également importante en ce qui concerne la récolte de bois au niveau national, car environ 64% du bois récolté provient de forêts publiques. Les propriétaires forestiers publics sont donc des acteurs extrêmement importants de la gestion forestière. Avec les innombrables propriétaires de forêts privées, ils assurent, par une gestion forestière durable, les fonctions les plus diverses de la forêt (production de bois, protection, détente, eau potable, biodiversité, air pur, stockage de CO2, etc).

Avec ou sans souveraineté fiscale

Une partie des propriétaires de forêts publics - notamment les communes, les cantons et la Confédération - peuvent recourir aux recettes fiscales publiques pour gérer la forêt et garantir les prestations forestières ; cela signifie que les éventuels excédents de dépenses en forêt peuvent être compensés par l'argent des contribuables. Environ la moitié de la surface forestière appartenant à des propriétaires forestiers publics (environ 35% de la surface forestière nationale) est ce qu'on appelle une propriété forestière avec souveraineté fiscale.

Il en va tout autrement pour les communes bourgeoises et les corporations. Celles-ci n'ont pas de recettes fiscales ; cela signifie que si elles dépensent plus qu'elles ne gagnent en forêt, elles sont en déficit. Pour ces propriétaires forestiers, la situation économique difficile de la forêt est bien plus importante.

Informations pour propriétaires de forêts publics et privés :

Les forêts privées et leurs propriétaires

Les forêts privées représentent 29 % de la surface forestière suisse. Celles-ci appartiennent à environ 244'000 particuliers et parfois à qulques organisations privées. Avec autant de propriétaires de forêts privés, la propriété moyenne n'est que de 1,5 ha de forêt, ce qui correspond à une surface d'environ deux terrains de football.

La part des propriétaires forestiers privés varie fortement d'une région à l'autre et se situe, selon les cantons, entre 10% et près de 80%. Dans les canton de Zürich, Thurgovie et Appenzel Rhodes Intérieures, la propriété privée représente plus de 50% et elle dépasse les 70%, dans les cantons de Lucerne et Appenzel Rhodes Extérieures.


Selon une enquête de 2005 de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les propriétaires privés suisses obéissent aux traits suivants:

  •     Plus de la moitié possèdent moins de 1 hectare de forêt
  •     La plupart habitent à proximité de leur forêt
  •     Nombre d'entre eux entretiennent et exploitent leur bois eux-mêmes pour leur propre usage
  •     Beaucoup ont encore un lien direct avec l'agriculture, mais ne sont plus agriculteurs
  •     La plupart des propriétaires sont des hommes
  •     Leur moyenne d'âge est élevée et beaucoup sont à la retraite.

La propriété privée présente les caractéristiques suivantes:

  •     La propriété individuelle domine
  •     Elle est léguée ou vendue à parts égales.

 

Ma forêt. Ta forêt

Dans le cadre de notre centenaire, des personnes choisies ont présenté leur lien avec leur forêt.

Vous trouverez ici plus d'informations sur les personnes qui se cachent derrière la propriété forestière.